Paris-Roubaix : l'enfer des dames

2021 marquera la 118e édition de Paris-Roubaix, certainement la course la plus attendue par les plus grands fans de cyclisme. Jusqu’ici, aucune femme n’a couru la reine des Classiques. Le 2 octobre 2021 marquera donc un tournant dans l’histoire de la course, puisqu’à 13h35 s’élancera la première édition de Paris-Roubaix femmes.

A quelques jours de la course, nous sommes allés à la rencontre de l’équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope, pour assister aux derniers préparatifs et recueillir leurs impressions avant la course.

Sur les traces des hommes

Les 22 équipes féminines s’élanceront de Denain, dans le Nord, pour un parcours de 116,5km. Elles effectueront trois tours d'un circuit en ville avant de prendre la direction de Roubaix. Le premier secteur pavé sera celui de Hornaing, au kilomètre 31. Les femmes emprunteront au total 17 secteurs pavés, dont celui de Mons-en-Pévèle et le Carrefour de l'Arbre qui sont parmi les plus difficiles. Les 85 derniers kilomètres seront communs à la course masculine. Comme pour les hommes, l’arrivée se fera sur le célèbre vélodrome de Roubaix.

Se préparer à vibrer

Paris-Roubaix est une course qui se prépare, et la victoire peut se jouer dans les détails. Les reconnaissances des secteurs jouent un rôle important, c’est pourquoi l’équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope a décidé de poser ses valises à Denain plusieurs jours avant la course, afin d’effectuer les dernières reconnaissances et ajuster le matériel.

Ce dernier joue également un rôle décisif, puisqu’il faut être capable d’encaisser les chocs et arriver avec suffisamment de fraîcheur sur le vélodrome pour espérer lever les bras. Il est donc nécessaire de faire de nombreux tests pour choisir le matériel, effectuer des ajustements et surtout déterminer la pression de pneus optimale.

Marquer l'histoire du cyclisme

Cette première édition de Paris-Roubaix femmes marque un tournant dans l’histoire de l’épreuve mais également dans l’histoire du cyclisme. Qui sera la première femme à entrer dans l’histoire ?

L’équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope compte bien être aux avants postes pour cette première édition de Paris-Roubaix femmes. Cecilie Ludwig et Marta Cavalli seront les deux leaders de l’équipe, et elles pourront compter sur le soutien de leurs équipières pour espérer être la première femme à remporter Paris-Roubaix et entrer dans la légende de l’Enfer du Nord.