Enduro World Series 2021 | Tweed Valley

La saison 2021 des Enduro World Series s’est achevée à Tweed Valley en Ecosse. La réputation des pistes écossaises et la météo n'ont pas déçu pour cette manche finale, pleine de rebondissements et d'émotions.

EWS-E : Double podium pour le team Lapierre Overvolt

Pour cette dernière manche des EWS-E, les pilotes s’affrontaient sur 14 spéciales pour un total de 57k de course.

Le terrain humide et glissant n’a pas perturbé Nicolas Vouilloz, qui s’offre une troisième victoire consécutive. En remportant l’ensemble des 3 manches, Nicolas Vouilloz s’offre le titre de champion du monde des EWS-E et ajoute ainsi un nouveau trophée à son très long palmarès. Kevin Marry prend la 2e place du classement général tandis qu’Antoine Rogge termine à la 5e place.

Le Team Lapierre Overvolt est entré dans l'histoire en faisant monter l’Overvolt GLP2 sur chaque marche du podium durant toute la saison.

EWS : podium pour Adrien Dailly et troisième place au général pour Isabeau Courdurier

Six spéciales courtes, physiques mais surtout boueuses et glissantes étaient au programme pour départager les pilotes et désigner le champion des Enduro World Series.

Après s'être battue toute la saison, Isabeau a tout donné sur cette dernière manche pour obtenir une 5ème place, et ainsi conserver la 3ème place du classement général EWS ! Un très beau résultat pour notre championne de france, compte tenu de la saison qu’elle a vécue.

Chez les Hommes, Adrien Dailly inaugurait son nouveau Spicy Team Cf tout de rouge vêtu, et celui-ci semble lui avoir donné des ailes, puisqu’il décroche une belle troisième place à son guidon. Ce résultat lui permet de clôturer la saison à une 8e place au classement général.

Le jeune Lisandru Bertini termine la saison à une 14e place, qui lui laisse entrevoir un bel avenir.

Il aura manqué 200 petits points au team Lapierre-Collective pour monter sur la 3e marche du podium du classement par équipes. Le team prend donc la 4e place de ce classement.

Cette saison des Enduro World Series fut courte mais intense. Place à une récupération bien méritée pour les pilotes, avant de préparer la prochaine saison.

Retrouvez l’Overvolt GLP du team Lapierre Overvolt et le Spicy Team Cf du team Lapierre Zipp Collective.